vendredi 24 octobre 2008

C : Chemin (le) de fer à Saint Sever

LE CHEMIN DE FER A ST SEVER

En complément vous pouvez aller lire mon étude sur la ligne St Sever Hagetmau cliquer sur VOIR

           Quel rapport peut-il y avoir entre l’empereur Napoléon III et l’implantation de la gare à Saint-Sever ?
 Quand Napoléon III au début de son règne décida de faire passer la ligne Bordeaux Bayonne au centre de la plaine des Landes, la liaison directe Bordeaux-Pau passa par Dax et Orthez et non par Langon, Mont de Marsan et Saint-Sever.
Le 17 juillet 1879, le parlement vote la loi dite « plan Freycinet », du nom du ministre des transports. Ce texte demande que toutes les préfectures et sous-préfectures soient reliées entre elles en passant par un maximum de chefs lieux de canton. Cette loi comprenait 181 points : Saint-Sever, sous préfecture, porte le N° 175. La ville sera reliée à Mont de Marsan,  Dax et Pau, donc 3 directions au départ de la future gare.

Saint Sever devait être reliée à Mont de Marsan, Dax et Pau - photo de la carte murale du hall de la gare Saint Jean à Bordeaux
 Les collines de Chalosse orientées ouest-est ou sud-est, nord-ouest posent problèmes pour la liaison avec Pau  par Hagetmau, Arzacq et Thèze. L’implantation de la gare présente alors 2 hypothèses : soit vers l’actuelle salle Laloubère ou au pied de la colline de Morlanne. La liaison Mont de Marsan Dax étant déjà déviée par Saint-Sever, le Bas du Pouy est choisi avec un pont cage sur l’Adour à l’est du quartier et une montée sur Mugron contre le flanc nord de la colline de Montaut.
La future ligne vers Pau utilisera la saignée faite dans l’anticlinal d’Audignon par la petite vallée du Laudon et la montée sur Hagetmau se fera par la rampe d’Horsarrieu grâce à de magnifiques ouvrages d’art avec force déblais et remblais.

1° LES GRANDES DATES DE LA LIGNE MT DE MARSAN – DAX  64 KM

- 20 novembre 1883 : concession de la ligne
- 1888 : construction sur la rive droite du pont cage sur l’Adour par l’entreprise Fourchambault
- 12 août 1891 : ouverture Mont de Marsan Saint-Sever
- 10 novembre 1899 ouverture Saint-Sever Dax

Dès le 3 août 1914 et le 2 septembre 1939, départ des centaines de mobilisés
En 1969, 2500 voyageurs utilisèrent la ligne dans les 2 sens
7 avril 1970 fermeture de la ligne aux voyageurs. Je vis partir, vers Dax, la dernière Micheline klaxonnant dans la pénombre brumeuse.
Le trafic voyageurs fut alors assuré par autobus grâce à 4 liaisons journalières dans chaque sens. La gare resta ouverte avant de transférer la vente des billets à l’Office de Tourisme. Il y a peu de temps, le Conseil Général a fait passer la liaison Mont de Marsan Dax directement par Tartas. Saint-Sever est actuellement située sur les lignes départementales N° 2 et N°4.

Le trafic de marchandises est géré par la gare de Mont de Marsan.
Saint-Sever
- importait : charbon, engrais, ammoniaque, machines agricoles, sucre, sel, tourteau de soja, eaux minérales, bois…
-   exportait : graviers, maïs, plumes, colis, conserves (foie gras et confits), bois…
En 1970, la gare a traité 19 000 tonnes de marchandises dont 61.50 % à l’arrivée.
Le trafic de marchandises s’arrêta d’abord à Hinx, puis à Montfort et en 1986 il fut totalement interrompu entre Augreilh et Montfort.

Le trafic marchandises avant 1914
9 décembre 1992 (JO du 11 décembre 1992) déclassement de la portion Augreilh Narrosse. Le déferrement et la transformation en Voie Verte de Chalosse suivirent « cahin caha » en laissant, hélas,  des particuliers achetés quelques portions autour de leur habitation souvent des anciennes maisons de garde barrières.

           2° LES GRANDES DATES DE LA LIGNE ST SEVER – HAGETMAU – 15 KM

- 27 juillet 1897 : concession
- 27 février 1910 : ouverture du trafic avec 3 liaisons voyageurs par jour vers Hagetmau et 4 vers Saint-Sever.
- 2 octobre 1938, 4 jours après Munich : fermeture au trafic voyageurs
- 1955 : la seconde voie dédiée pour Hagetmau est supprimée entre la gare et la halte d’Augreilh où est installé un aiguillage.
Actuellement le trafic marchandises quasi inexistant est confié à Voies Ferrées des Landes.

3° LES GRANDES DATES DE LA LIGNE HAGETMAU – PAU – 54 KM

- 31 mars 1910 : concession pour supprimer le chaînon manquant sur la future ligne électrifiée Bordeaux Saragosse par le Somport.
Après la guerre 14 – 18, la réalisation en 4 sections ( Landes, Cantons d’Arzacq, de Thèze et Pont Long)  n’est entreprise que sur les sections 1 et 4.
- 1926 : abandon des travaux
- 1941 : déclassement définitif
- 1971 : revente des terrains aux riverains

En conclusion, si on continue à augmenter les taxes sur le trafic routier de marchandises, un jour …  peut-être …  les vaches chalossaises reverront passer des wagons plein de maïs, d’engrais, de machines agricoles, etc..




Aucun commentaire: