samedi 11 octobre 2008

P : Parleboscq (Le), le cimetière des églises des Landes

Cet appendice des Landes qui est entouré sur trois côtés par le département du Gers a été érigé en commune à la révolution en réunissant les 7 paroisses de l'ancien marquisat de Lacaze.

Bonne promenade dans le "Par le Bois"

Sur près de 4 000 hectares, la population monte jusqu'à 1482 habitants en 1862 et diminue peu à peu.

Les 7 quartiers avec leurs 7 églises sont par ordre alphabétique :
Bouau
Espéroux
Laballe
Mauras
Mura
St Cricq
Sarran

Au 19ème et au début du 20ème siècle, les quartiers se répartissent la mairie, les 2 presbytères, les 2 écoles et le monument aux morts.

En raison de la baisse de la population, les conseils municipaux successifs concentrent tous les services et monuments dans le bourg principal Saint Cricq. On pratique la centralisation.
L'église du bourg de St Cricq est restaurée et les autres se détériorent peu à peu.

En 2013, une église pour 75 habitants et un cimetière pour 66 habitants
Les cimetières sont entretenus et  curieusement un nouveau cimetière est créé à Saint Cricq portant leur nombre à  8 pour 531 habitants en 2013.

Malgré les interventions (bien ou mal vues) d'associations départementales et nationales de sauvegarde du patrimoine, la commune n'a plus les moyens financiers d'entretenir ses 7 lieux de culte.

Pour visiter les 7 églises, je conseille l'un des deux itinéraires suivants :
EN VENANT DE GABARRET :
Escalans, Espéroux, St Cricq, Sarran, Mura, Bouau, Mauras, Laballe
EN VENANT DU SUD
l'inverse
A vos GPS pour une excursion atypique

Je traiterai les églises par ordre alphabétique
Les photos non datées ont prises le 28 janvier 2016

Bouau

Façade avec les 2 petits bâtiments carrés -celui de gauche a été restauré

Portail avec pinacles et arc en anse de panier - avec inscription HAEC EST DOMVS DOMINI ceci est la maison du seigneur

Escalier du clocher dans lequel l'eau coule
Saint André de Bouau : chevet à cinq pans - deux travées - trois fenêtres XIVème - maître autel et tabernacle anciens.
Etat médiocre encore ouverte au culte
http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/merimee_fr?ACTION=CHERCHER&FIELD_1=REF&VALUE_1=PA40000024
  
Espéroux

Saint Martin d'Espéroux est l'église la plus au nord du Parleboscq. Elle est construite en pierre avec une tour d'accès au clocher mur construite en colombage avec un porche devant la porte d'entrée. La voûte qui a été refaite en 1533 ou 1534 possède 3 clefs de voûte dont une ornée du monogramme IHS.
Cette église est actuellement dans un état médiocre. Il y a quelques années, une équipe de bénévoles a refait les parties supérieures des contreforts.

Années 50
Le choeur en 2009 - Photo YPF

Chapelle latérale côté sud - Photo YPF 2009 - On voit les outils des bénévoles qui restauraient les contreforts

Jeudi 28 janvier 2016 - 11 h 15 - Photo YP F
Laballe

L'église Saint Michel de Laballe peut être prise comme la chapelle du château de Laballe voisin

Château de Laballe en 2006

Ancien chemin creux d'accés à l'église
Au XVIème siècle après le passage huguenots l'église est restaurée et une tour est construite. Au XIXème siècle Alexandre Laudet, châtelain de Laballe fait construire de fausses voûtes et les fait décorer par des peintres italiens.
Actuellement elle est en assez bon état car des habitants du quartier ont oeuvré pour sa conservation à la fin du XXème siècle. 
A la fin du chemin creux
Tour clocher XVIème
Façade ouest


Mauras

Notre Dame de Mauras, inscrite inventaire supplémentaire des M.H.

http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/merimee_fr?ACTION=CHERCHER&FIELD_1=REF&VALUE_1=PA40000026

 http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/merimee_fr?ACTION=CHERCHER&FIELD_98=REF&VALUE_98=IA40001505

Ah ! l'église de Mauras est pour moi un souvenir de jeunesse. En effet à la fin des années 70 avec feu Charles Dupouy un habitant du quartier qui deviendra un ami téléphonique, nous avons bataillé pour arrêter la lente et inexorable dégradation de cette église.
Grâce à un dossier rédigé par Francis Lafargue et à la création d'une association locale, une subvention de 3050 € est obtenue en 1979 auprès de la Sauvegarde de l'Art Français pour refaire la toiture du porche voûté accolé au clocher-mur. Cette somme qui couvrait la totalité du devis établi par un charpentier local arrive à la Perception de Gabarret sur le compte de la commune de Parleboscq. 
Le maire et le conseil municipal de l'époque, opposé aux travaux sur ce bâtiment, refuse cette aide qui est reversée à l'association donatrice malgré les interventions des élus départementaux et nationaux.
En même temps, le Groupe de Recherches Archéologiques de Saint Sever présidé par le Docteur Paul Dubédat obtient l'autorisation municipale d'évacuer les gravats (tuiles, plâtre, bois, poutres) sur un terrain proche et de nettoyer l'ensemble de l'édifice sauf les parties hautes.

1979

La journée et la soirée mémorables du 24 août 1980 avec le GRASS et les habitants du quartier
Hélas des "pillards" dérobent le carrelage,
le bénitier en pierre du porche,
et les poutres.

L'Association des Amis des Eglises anciennes des Landes fait d'un culot d'une ogive du choeur représentant un maçon avec son auge son logo. Fin XXème siècle, cette association fait étayer le choeur voûté par un échafaudage métallique, hélas sans protéger les voûtes contre la pluie, le gel et la neige.
2006
Le poids de l'eau dans les maçonneries et le délavement des joints entraînent la chute de la voûte écrasant la structure métallique

27 janvier 2016
 Les photos de ma visite pèlerinage du 27 janvier 2016 et ma vidéo
J'arrive à pied pour profiter des souvenirs dans la descente


Plus près de toi mon Dieu
Depuis le remblai de la ligne jamais construite Auch Bordeaux










Entrer avec précaution comme le principe
LA VIDEO


 
Fenêtre modifiée et maintenant abandonnée
 
Ce qui fut la sacristie
 
Angle de la sacristie

chevet

Oculus

Mura

Avec Baudiets de Rimbez c'est l'église la plus ruinée du département.
En 1989 un soir d'hiver avant que la nuit ne soit complète j'ai pris la diapo scannée qui suit

En 2009


En janvier 2016
Promenade autour de l'église sans y entrer car c'est interdit et c'est surtout très dangereux
Le lierre et la végétation ont été détruits, le panneau de signalisation lui n'a pas été lavé


Portail XVIème un petit bijou
 
vue du sud est

vue du sud

St Cricq

Il ne fait aucun doute que l'église de Saint Cricq est la plus belle du Parleboscq, elle est inscrite à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques. Elle a été entièrement restaurée à la fin du XXème siècle.
http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/merimee_fr?ACTION=CHERCHER&FIELD_1=REF&VALUE_1=PA00083993

http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/merimee_fr?ACTION=CHERCHER&FIELD_98=REF&VALUE_98=IA40001501

Coucher de soleil sur Saint Cricq le 20 décembre 1989
La belle favorite Saint Cricq

Son portail XVIème
Sarran

Cette église est située à proximité du château de Lacaze.
Elle est inscrite à l'inventaire supplémentaire des MH

En 99, l'A.B.F. signale une partie dangereuse dans la voûte qui pourrait s'effondrer. Le maire prend un arrêté de fermeture... provisoire

fin janvier 2016

Porte fermée pour raison de sécurité

L'an 99 ce n'est pas avant ou après Jésus Christ. Avec l'état des finances locales et nationales, la réouverture de cet édifice aura lieu comme le dit mon ami le docteur Paul Dubédat : Quand je serai grand père ou archevêque !

 Article terminé mais qui sait si un jour je ne reviendrai pas dans le par le bois.



   

Aucun commentaire: